Pierre Carles : coup de projecteur sur un réalisateur qui questionne

Réalisateur et documentariste – à qui l’on doit notamment l’adaptation cinématographique du livre de Serge Halimi Les Nouveaux Chiens de Garde – et même ancien journaliste à Canal+, Pierre Carles n’hésite pas à partir à quelque milliers de kilomètres pour tourner ses documentaires, comme en Équateur. Vendredi 13 janvier, l’homme était de venue au Mans au cinéma Les Cinéastes pour y projeter son nouveau film Opération Correa 2 – On Revient de Loin co-réalisé avec Nina Faure, sorti en salles le 26 octobre. La soirée était animée sous la forme d’un ciné-débat. Le Halo Magazine était présent dans la salle.

itsas-mendi-correa-3

Lors de son intervention, notre équipe découvre en Pierre Carles un homme d’expérience, empli d’humilité et de modestie. Lorsque les spectateurs interviennent sur des questions économiques telle que notre interrogation sur la politique de décroissance lors du débat qui suit la projection de son film, le réalisateur aborde avec honnêteté et humour les limites de ses connaissances dans le domaine de l’économie ; dès lors que nous lui faisons part de nos compliments à l’égard de sa production après la séance, il s’empresse d’ajouter le nom de Nina Faure avec qui il a réalisé ce film.

Après un premier épisode Opération Correa 1 – Les ânes ont soif, sorti en salles le 15 avril 2015, son équipe et lui sont alors retournés en Équateur, le but étant, pour une seconde fois, de mettre sous leurs projecteurs et en lumière le pouvoir exercé par Rafael Correa. Ancien ministre de l’Économie lors du dernier mandat présidentiel, l’homme se retrouva, par un concours de circonstances qui lui fut favorable, propulsé sur le devant de la scène politique, avec les promesses d’une gauche progressiste et un discours populaire, dénonçant les excès d’une injustice sociale. Après son élection, Rafael Correa devient Président de la République équatorienne le 15 janvier 2007. Le 26 avril 2008, il est élu pour un second mandat au premier tour des élections présidentielles anticipées avec 52% des voix, après la rédaction d’une nouvelle Constitution. Il est ensuite réélu pour la troisième fois en février 2013 avec plus de 57% des voix dès le premier tour, le deuxième candidat Guillermo Lasso ayant recueilli seulement un peu plus de 22% des suffrages exprimés. Aujourd’hui, le gouvernement et le pouvoir (de) Correa sont remis en cause par une très grande majorité de la population équatorienne. Comme le montre ce film-documentaire de Pierre Carles, l’une des causes majeures avancée par cette contestation est l’augmentation de la classe moyenne en Équateur. Tandis que le candidat prônait la réduction des inégalités sociales par la lutte de la classe bourgeoise, les réformes que l’homme mit en place une fois élu ne firent que creuser les inégalités entre la classe moyenne-supérieure et la classe inférieure équatorienne.

La co-réalisation de Pierre Carles et Nina Faure est alors une réelle remise en cause de l’utopisme que certains d’entre nous peut-être, européens, pourraient nourrir à l’égard de ce pays équatorien. À l’aune d’un phénomène de rattrapage économique, Opération Correa 2 – On Revient de Loin pose la question de la condition sociale d’un pays d’Amérique latine, où un pouvoir élu hier par une très forte majorité est aujourd’hui considérablement contesté, tiraillé entre mobilisations et rassemblements. Parmi la foule qui défile, nous pouvons lire, sur une pancarte que brandi un manifestant : « #Democracia SI #Dictadura NO ».

operation-correa-2-on-revient-de-loin-pierre-carles-nina-faure-3

Nonobstant, Rafael Correa, qui a confié et exposé au réalisateur ses projets futurs et sa volonté de ne pas se représenter aux prochaines élections présidentielles équatoriennes qui se tiendront ce mois-ci, le 19 février 2017, s’affiche devant les caméras de Pierre Carles comme un homme avenant et au demeurant fort sympathique. Ce film est une réalisation géniale et s’impose à toutes celles et tous ceux d’entre nous qui, en quête DU pays idyllique et de la recherche DU bon-vivre, jamais ne sont satisfaits.

Alors, on n’est pas bien en France ?

ORDL_IMG_UNE-1L’affiche du nouveau film de Pierre Carles & Nina Faure, sorti en salles le 26 octobre dernier

Lien de la bande-annonce vidéo : http://www.cp-productions.fr/operation-correa-2/

Victor Penin