Back to the Stone Age : une nostalgie du rock d’antan

Photo : Pierre Le Fourn

Pour ce dernier numéro avant les vacances, le Portrait du Mois fête son grand retour au Halo Magazine. Notre volonté reste la même, mettre en lumière des talents bruts et promouvoir des initiatives particulièrement intéressantes. Si un retour en arrière a donc été opéré, celui souhaité par nos artistes du mois concerne la musique et vers une époque beaucoup plus lointaine : l’âge de pierre. Nous les avions découverts sur scène durant le festival Bebop à bord d’une péniche, rencontre avec le groupe de rock Back to the Stone Age.

Le Halo Magazine : D’entrée, voici la question que tous nos lecteurs se posent : dans un groupe de rock, qui a le plus de succès ?

Back to the Stone Age : À vrai dire, je pense qu’on n’a pas encore assez tourné pour se faire draguer. Mais ne vous inquiétez pas, ça va arriver, c’est sûr ! (rires)

Le Halo Magazine : Plus sérieusement, qui êtes-vous?

Back to the Stone Age : Nous sommes quatre étudiants d’une vingtaine d’années originaires du Mans. Jeanne chante, Etienne et Yanniss sont guitaristes et Matthieu est à la batterie. Nous faisons partie d’un groupe qui s’appelle « Back to the Stone Age » essentiellement rock avec quelques influences de blues.

Le Halo Magazine : Ce nom de groupe c’est parce que vous êtes des jeunes nostalgiques ?

Back to the Stone Age : Musicalement peut-être mais notre nom de scène n’a pas de signification particulière. C’était lors d’une soirée, il nous fallait un nom et Yanniss a baragouiné quelque chose de la sorte. À la base, on s’appelait « Back to Stone Age », puis on s’est mis à l’anglais ! (rires)

Le Halo Magazine : En quelle année votre groupe a-t-il été fondé ?

Back to The Stone Age : À l’origine nous avons créé ce groupe il y a maintenant quatre ans mais dans la configuration actuelle cela fait deux ans, période à laquelle Jeanne nous a rejoints.

Le Halo Magazine : Une touche de féminité dans un groupe de mecs, c’était une volonté de votre part ?

Etienne : Oui, tout à fait, avant Jeanne nous avions également eu des chanteuses. A travers elle, c’est une identité vocale et visuelle que nous recherchions. Elle apporte la  sensualité qui nous faisait défaut (sourire).

Le Halo Magazine : Pour un groupe de rock, le mythe du garage est fondé ?

Back to the Stone Age : Pour nous oui en tout cas, il faut de la place et un minimum d’épaisseur de mur pour supporter la musique en permanence (rires).

Le Halo Magazine : Justement l’anglais, c’est inhérent à la musique que vous jouez ?

Jeanne : Sans doute, personnellement je ne me vois pas chanter en français dans ce style. Ce sont des textes qui parlent d’amour, de désespoir et épousent parfaitement ce que nous souhaitons faire. C’est aussi plus simple pour se laisser aller, on peut bredouiller des conneries alors qu’en français ce serait plus étrange.

Le Halo Magazine : Vous abordez des thèmes plutôt sombres sans tomber dans un style vaporeux ou mélancolique. Comment expliquez-vous ce contraste ?

Back to the Stone Age : Au sein du groupe, je pense que nous ressentons tous la musique de la même manière, dans une forme brute, très énergique. Sur scène, nous sommes en colère. Finalement les textes s’incorporent à la musique selon ce que je ressens mélodiquement parlant.

Le Halo Magazine : Quels sont vos projets ?

Back to the Stone Age : Bien sûr nous souhaiterions pouvoir enregistrer plusieurs morceaux et les partager sur internet, nous aimerions pouvoir tourner un maximum possible et accumuler le plus d’expérience possible mais ce n’est pas forcément réalisable à court terme pour différentes raisons.

Le Halo Magazine : Quelles sont-elles ?

Back to the Stone Age : Tout d’abord ce n’est pas évident pour les 4 « gamins » que nous sommes de trouver un endroit pour enregistrer. Surtout, la difficulté réside dans le fait que nous nous sommes tous éparpillés à la sortie du bac et nous vivons dans des villes différentes. Trouver des créneaux disponibles pour tout le monde devient rapidement un casse-tête.

Le Halo Magazine : Que pouvons-nous vous souhaiter à l’avenir ?

Back to the Stone Age : Pour cette nouvelle année nous allons essayer d’enrichir notre répertoire à base d’écriture et de composition afin de pouvoir éventuellement sortir un EP. Ce serait une sorte de consécration, une finalité d’un projet musical que nous mettons en oeuvre depuis 2 ans tous ensemble.

Pour résumer simplement, Back to the Stone Age c’est un groupe de rock bien ancré dans la musique d’aujourd’hui aux accents d’autrefois, une énergie débordante et une chanteuse à la voix envoûtante. En voici un court extrait:

Benjamin Haran