Espagne : une nation qui marche pour une justice qui doit cesser de blâmer la femme

Espagne : une nation qui marche pour une justice qui doit cesser de blâmer la femme

C’est lors des fêtes de Pamplune, l’été 2016, dans la région de Navarre (au nord de l’Espagne), qu’une jeune femme s’est faite violée collectivement, par cinq hommes qui se surnommaient « la meute ». Selon France Inter, les cinq Sévillans, apparemment supporteurs ultras du Séville FC, ont d’abord été condamnés par le parquet à vingt-deux ans et dix mois de prison, ainsi qu’à 100 000 euros d’amende. S’ils se sont vantés sur WhatsApp de leur viol collectif, notamment en postant une vidéo de la jeune femme, ils ont nié leur acte durant le premier procès, affirmant que la jeune femme de dix-huit ans avait été consentante. Continuer de lire Espagne : une nation qui marche pour une justice qui doit cesser de blâmer la femme

Publicités