Notre interview d’Armelle Chevreau, (très) jeune artiste-peintre

Artiste dans l’âme depuis le plus jeune âge, la jeune artiste Armelle Chevreau se révèle dans l’univers de la peinture à travers ses œuvres aussi expressives que poétiques. L’artiste peintre nous dévoile des peintures dont les couleurs et les formes sont choisies avec précision, et grâce auxquelles elle attise la curiosité et aiguise l’imagination des foules. Dans cette interview, Le Halo Magazine peint le portrait de cette artiste qui se confie sur cette passion qui grandit en elle et avec elle depuis toujours.

Le Halo Magazine : Comment te décrirais-tu à quelqu’un qui ne te connait pas et qui ne connait pas ton travail ?

Armelle Chevreau : Je crois que je dirais que je suis peintre et que j’ai envie de faire voyager à travers des images. J’ai envie de partager des choses avec les gens grâce à mon travail. J’adore écouter toutes les interprétations possibles que chacun donne aux images, c’est aussi pour cela que je ne cherche pas à peindre du réel. C’est un peu comme si je faisais de la poésie, de la chanson, avec des couleurs et des formes.

LHM : Peux-tu nous raconter l’histoire de ton intérêt pour l’art ?

A. C. : J’ai toujours aimé dessiner, et aimé l’art en général. Quand j’étais enfant, j’ai un jour dit à ma mère que je voulais devenir artiste peintre. Je me souviens de sa réponse : « Si tu veux. Mais pour cela, il faut dessiner. » J’ai donc pris une feuille et un crayon et j’ai commencé à dessiner, je pense que c’est parti de ce moment. Et petit à petit, en continuant à m’y intéresser, en allant voir des expositions, en dessinant, j’en suis venue à m’essayer à la peinture. Les choses évoluent toujours ainsi, avec cette passion qui ne cesse de grandir en moi.

LHM : Comment définirais-tu ton style artistique ?

A. C. : J’ai toujours eu un peu de mal à définir mon style de peinture, car ça évolue constamment. Mais en globalité, c’est quelque chose d’assez expressif, d’assez émotionnel, plongé dans une atmosphère toujours irréelle et onirique.

LHM : Quelles sont tes sources d’inspiration dans le monde qui t’entoure ?

A. C. : J’ai beaucoup d’inspirations différentes ! En fait, je dirais que tout m’inspire ! Un geste, une parole, un sentiment, un lieu, une personne, un artiste, une musique, un livre, une pièce de théâtre. Je crois qu’il y a énormément de facteurs qui créent des images dans ma tête. Ce sont mes sources d’inspiration : regarder et écouter tout ce qui m’entoure et ce qui construit ma vie pour en attraper quelques images, et les peindre.

Il y a aussi quelques artistes qui m’inspirent dans le monde musical. Egon Schiele et ses corps destructurés ou Feu! Chatterton et leurs morceaux et leurs textes pleins de poésie. Il y en a évidemment beaucoup d’autres !

LHM : Que représentent tes œuvres ?

A. C. : Mes peintures représentent toujours des choses différentes. Parfois, elles me parlent personnellement, je les fais parce que je ressens le besoin d’exprimer quelque chose de particulier. D’autres fois auparavant, j’ai pensé peindre de façon générale, avant de m’apercevoir quelques années plus tard qu’elles exprimaient encore une fois un concept précis en moi.

Mais je peins surtout de manière à ce que chacun puisse s’identifier à mes peintures, de manière à ce qu’elles parlent aux personnes les observant, de manière à ce qu’elles soient universelles. Je pense que l’art est fait pour que chaque individu puisse exprimer une interprétation qui lui est propre dans le fait de créer, comme dans le fait d’observer. Alors, je n’explique que très rarement l’origine de mes peintures, afin de laisser la possibilité à chacun de les percevoir comme ils le veulent.

LHM : Que cherches-tu à transmettre à travers ton art ?

A. C. : Je ne cherche pas à faire passer de message, mais plutôt des émotions. Je travaille dans le but de provoquer quelque chose, j’aimerais que les gens se souviennent de ce qu’ils ont vu car c’est une chose qu’ils ne connaissaient pas, une chose qui les a surpris.

Il m’est arrivé de peindre pour faire passer un message, mais je ne me pense pas encore suffisamment mature pour me permettre d’exprimer une idée précise ou de transmettre un message à travers mes œuvres.

LHM : Qu’est-ce qui, pour toi, te démarque d’autres artistes peintres ?

A. C. : Je ne sais pas si quelque chose me démarque vraiment, même si l’on me dit souvent que mes peintures sont très identifiables. Il y a peut-être effectivement une récurrence dans l’expression de mes portraits, des regards qui en disent beaucoup et des corps très minces. La distinction peut se faire aussi dans les couleurs que j’utilise ; mes peintures, même si elles ne sont pas très colorées, comportent toujours deux nuances de couleurs avec lesquelles je travaille tout au long de la peinture.

LHM : Quel est ton lieu de travail favori ? Dans quelle ambiance aimes-tu travailler ?

A. C. : Mon lieu de travail favori c’est ma chambre, chez mes parents. Je l’appelle désormais ma « chambre-atelier ». C’est l’endroit dans lequel j’ai commencé à peindre et j’y ai passé tellement de temps que ça en est devenu un atelier, un endroit où je suis à l’aise pour travailler, dans lequel se trouve un lit. L’ambiance y est apaisante, des croquis sont accrochés partout à l’intérieur. On y trouve une douce luminosité et il y a toujours de la musique en fond.

LHM : As-tu des projets en cours, de nouvelles idées ?

A. C. : J’ai plein d’idées et de projets que j’ai envie de réaliser ! Je voudrais proposer toujours de nouvelles expositions, de nouvelles collaborations, etc. Tout cela prend du temps à construire. J’ai surtout toujours cette envie de proposer quelque chose d’un peu différent, d’arriver là où personne ne m’attend !

A terme, j’aimerais beaucoup réussir à rassembler mes deux passions : la peinture et le spectacle. J’aimerais pouvoir les travailler ensemble.

Estelle Cacheux

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s