Hedi Slimane est-il toujours capable d’habiller les femmes ?

© Y.R.

Vendredi 28 septembre, Hedi Slimane a présenté sa première collection en tant que directeur artistique de la maison de couture Celine. Celle-ci a fait trembler le monde de la mode et pas dans le bon sens du terme. Les médias ont tous été haineux, les uns aussi bien que les autres. Hedi Slimane a-t-il pris la bonne approche ? Un homme est-il capable de dessiner une collection pour femmes, surtout aujourd’hui ? Mais surtout, Slimane est-il le bon choix pour Celine ?

La Fashion Week a commencé il y a plus d’un mois à New York, l’événement est passé par Londres, puis par Milan, et comme chaque année s’est fini à Paris. En un mois, aucune marque n’a créé la moindre polémique. Et ce, jusqu’à la collection tant attendue d’Hedi Slimane…

Qui est Hedi Slimane ?

Ce dernier a débuté sa carrière en tant que directeur artistique chez Dior Homme en 2000 et y a travaillé jusqu’en 2007. En 2012, Slimane est devenu directeur artistique d’Yves Saint Laurent qu’il a rebaptisé Saint Laurent pour ensuite partir en 2016. En février 2018, il a repris le contrôle de Celine, où il est désormais directeur artistique. La Fashion Week se produisant tous les ans en septembre, le styliste français n’avait pas encore eu l’occasion de montrer que, malgré la tristesse qui a suivi le départ de Phoebe Philo, sa venue serait une bonne chose pour la marque.

En 73 années d’existence, la marque Celine est devenue emblématique mais c’est surtout pendant ses dix dernières années, et à travers le savoir-faire de Phoebe Philo, que l’enseigne est devenue LA marque des femmes classes, créatives, qui incarnent le succès. Alors qu’Hedi Slimane était parfaitement à sa place en tant que directeur artistique de Saint Laurent, son arrivée chez Celine, dont le style est très différent, a surpris. La crainte était de voir la maison de couture métamorphosée sous la tutelle de son nouveau dirigeant, chose qui n’a effectivement pas pris beaucoup de temps. En effet, avant même de débuter sa première collection, Slimane a renommé la marque en enlevant l’accent aiguë sur le E de Celine et a également annoncé que pour la première fois depuis son existence, elle présenterait une collection Homme.

A la suite de ça, la collection Celine est devenue LA plus attendue de la Fashion Week 2018. Hedi Slimane allait-t-il rester fidèle à l’image classique de Celine ou bien allait-t-il la transformer en un deuxième Saint Laurent pour y amener son style audacieux, sexy et avant-gardiste ?

Difficile première

C’était le vendredi soir sur une scène placée aux Invalides que Slimane a, selon de nombreux amateurs de mode, “tué Celine”. Alors que la collection en elle-même était digne d’une collection haute couture et d’un créateur aussi talentueux qu’Hedi Slimane, celle-ci n’était effectivement pas dans l’esthétique à laquelle on est habitué. Sous les yeux de Lady Gaga, Karl Lagarfeld ou encore Catherine Deneuve, assis au première rang, c’est une collection sexy, élégante, risquée, pailletée et dominée de noir qui a vêtu les mannequins Celine. Alors que pendant dix ans Pheobe Philo avait à l’inverse instauré une image simple, classique et féminine de la marque, en un soir Hedi Slimane, connu pour ses décisions controversées, a transformé cette image.

Alors que nous sommes en pleine époque d’émancipation des femmes et de mouvement tel que #MeToo, Hedi Slimane a-t-il eu raison d’éliminer la philosophie du style féminin d’une maison de couture qui, pendant dix ans, sous Philo, demeurait un exemple remarquable du pouvoir de la femme séparée de sa sexualité ?

Dans un article qui a suivi le défilé, le New York Times l’affime: “Avant, Celine était pour les femmes et non pas une image décadente des femmes.” Le Hollywood Reporter a même titré son papier “Hedi Slimane serait-il le Donald Trump de la mode ?” Les médias anglophones étaient donc particulièrement enflammés et scandalisés par cette collection. Sachant que les Etats-Unis font actuellement face au scandale de Brett Kavanaugh, Slimane aurait dû rester plus classique selon de nombreux critiques, quitte à oublier un peu son style personnel et donc celui qui a fait de lui le créateur que l’on connaît aujourd’hui.

Cependant, le styliste n’a pas la même vision des choses. Effectivement, pour lui, mettre des femmes en mini jupes ou leur donner au moins le choix d’en mettre est ce qui constitue la liberté des femmes.

Une certaine image de la femme

celine-hedi-slimane-thumb

Une femme « Celine » est une femme qui sait être sexy, réservée et indépendante.

Pendant 10 ans, la maison de couture assumait des choix de vêtements simples, classiques et raffinés, un style qui a plu et qui lui a valu sa clientèle aussi fidèle. En prenant cette nouvelle direction, Slimane risque ainsi de perdre ces clientes Celine. Avec cette collection, le styliste a déçu le monde de la mode et a donné raison à tous ceux qui avaient annoncé, dès sa nomination, la fin de la maison de couture. Hedi Slimane, après avoir révolutionné Saint Laurent en augmentant les ventes de 150% pendant ses 4 ans à la tête de la marque, n’a plus de nouvelles visions et pour cause, il nous fait revivre son style des années 2000. Il a déjà démontré que sa façon de faire les choses, aussi surprenante soit-elle, est également efficace. Mais est-ce toujours le cas ? LVMH l’espère. Effectivement, le groupe propriétaire de la marque Celine, s’attend à 3 milliards d’euros de chiffres d’affaires dans l’année à venir.

Alors certes, le monde de la mode n’est pas connu pour être un domaine qui aime le changement mais, malgré ça, il y a tout de même des façons de faire changer et évoluer les choses, et il semblerait que le styliste français n’ait pas choisi la bonne manière cette fois ci. En montrant qu’il n’a aucun respect pour le style et la philosophie instaurés par sa prédécesseur, il montre que s’il devait reprendre les rênes d’une autre marque un jour, il ferait la même chose. Hedi Slimane sera Hedi Slimane que ça soit chez Dior, Saint Laurent ou Celine. Il envoie un message pour dire que son style restera le même peu importe la maison de couture, chose qu’il avait déjà répété lors d’une interview avec Le Figaro avant même de présenter sa collection.

Il attise aujourd’hui la haine générale du monde de la mode, pourtant, c’est justement cette façon de faire les choses et son caractère audacieux qui ont fait de lui une des personnalités de la mode les plus connues et plus emblématiques. A voir si Hedi Slimane pourra continuer à faire vivre la marque Celine malgré tout ou si sa vision et son style a effectivement tué la maison de couture.

Lola Desmole