Bande dessinée Cinéma Jeunesse L'Heure d'une Critique

L’Heure d’une Critique : Spider-Man nouvelle génération !

Le Halo Magazine vous présente chaque semaine une nouvelle critique à travers la plume d’Albin Guéhéneuc. Pour ce faire, le principe est simple, une heure maximum par analyse. Objectivité, s’abstenir !

Apprendre de ses erreurs passées, se relever et faire mieux.spider-man-new-generation-photo-1041401-large.jpg

VOUS N’AVEZ JAMAIS VU PAREIL CHOSE

Un film fun, édulcoré, rythmé en feux d’artifice sur de la trap ou bien l’OST de Daniel Pemberton (King Arthur), toujours ultra-stimulant, nous emportant dans un tourbillon qui nous explose la rétine, dans le meilleur des sens. Sérieusement, Sony a frappé plus que fort, il a brisé le continuum espace-temps, a traversé les codes et s’approprie un univers hybride, entre racines, codes du passé et un futur brillant de créativité et d’imagination. C’en est presque frustrant d’intelligence.

SÉRIEUX, MATURE, LOURD DE SENS

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, mais avec de plus grands enjeux. Il faut remettre dans le contexte ce film avec un passé mi figue mi-raisin (Trilogie de Sam Raimi sous Marvel), les deux très (trop) réchauffés mais jolis Amazing Spiderman (Sous Sony) et le dernier du lot: Spiderman Homecoming (Marvel) que j’ai trouvé trop simple, parfois niais. tumblr_m48hlq7qKV1qbpdyro1_500

Ce dernier volume est exceptionnel, déjà en tant que Spider-man, mais également dans le respect des tons de son héritage diversifié des comics, du traitement des personnages, du scénario, de l’humour, et de l’audace.

Comme un renouveau, un premier saut dans le vide pour s’affranchir de ce qui a été fait précédemment, Spiderman – Into the Spider-Verse (titre français générique tout pourri: New Generation) est un pur plaisir jubilatoire pour tous, et est un instant « classic ».

JE NE SAIS PAS SI VOUS VOYEZ L’IMPORTANCE

C’est une renaissance, c’est le futur, un film totalement meta qui deviendra une pépite intemporelle, un joyau unique et intouchable. Ou bien demeurer l’aube d’une nouvelle vague de films d’animation, comprenant les rouages d’un bon long métrage, pouvant plaire au plus grand nombre: par son intelligence et son innovation de la 3D en rendu 2D, tordant nos attentes de spectateur ainsi que notre regard sur les héros. Le tout nous réservant une montagne de surprises.

A VOIR AB-SO-LU-MENT

En raison de son ingéniosité à dépasser mes attentes, et, sans trop m’avancer, celles de la plupart d’entre nous, d’une histoire brillante, fluide, crédible, servie par de superbes dialogues oscillant joutes verbales, punchlines, dialogues tantôt drôle, tantôt émouvant..

Jamais il n’a été aussi jouissif de voir un film d’animation sur très grand écran, d’être plié de rire ou haletant, accroché aux fins fils qui vont, sûrement, devenir une toile dépeignant un héritage assumé, une relève assurée. Il s’octroie le droit d’entrer au panthéon autoproclamé des Wall-E, Indestructibles, Shrek 1 et 2, Chicken Run..

a7665820ee28c290683ed90739d39

Le film n’étant sorti que le 16 décembre aux USA, l’embargo est pour l’instant total  quant à la bande originale de Daniel Pemberton et le making of.. Le meilleur reste à venir.

                                                                                                Néanmoins rassurez-vous, voici un avant-gout musical des quelques extraits présentes dans le film:

https://www.youtube.com/watch?v=deahJkMNA4I&index=3&list=PLmiTEUbCjSnJm5_irGSqIm3V4DNWchG3d

Albin Guehéneuc

0 comments on “L’Heure d’une Critique : Spider-Man nouvelle génération !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :