Auteur : Félix Raulet

Décryptage La Rédac' Séries Société

Burn-out de l’open space : décrire et comprendre l’espace ouvert (Partie 1/3)

« Pendant dix années, enfermé volontaire dans l’espace ouvert, je suis à présent prisonnier à l’infini de ce calvaire. Hélas, quand j’ai voulu me retirer de cette vie que je n’ai pas choisie, la fine pellicule à ma surface s’est évanouie. L’open space avait puisé mon essence et en partant, j’ai perdu ma consistance [1] », explique N2, un des personnages de la pièce Bienvenue dans l’Open Space, écrite par Lina Skoglund. Dans cette pièce loufoque, l’open space est ce lieu où chaque employé est voué à se perdre, à sombrer dans la folie. Cette satire est éminemment représentative des discours qui sont habituellement tenus au sujet de ces bureaux paysagers.

La Rédac' Société

Faut-il être homosexuel pour être libre ? L’hétérosexualité comme norme et régime politique

« Exaltée comme si elle était un objet culte, l’hétérosexualité est en même temps négligée comme si elle n’était qu’une routine sociale. Elle constitue un sujet orphelin, totalement ignoré par la communauté intellectuelle, ignoré par la société tout entière en fait.» Prise comme une donnée naturelle, l’hétérosexualité n’a été remise en question que très récemment par les féministes radicales, dont certaines se disent matérialistes. N’avaient pas non plus été remis en question les concepts d’ « hommes » et « femmes », directement liés à l’organisation binaire de la société, sur laquelle se fonde la norme, et le politique.