De la laïcité au Québec, ou comment la loi n°62 divise la société québécoise et canadienne

Si le débat sur la laïcité est sensible et houleux ces derniers temps en France, il n’est pas exclusif et s’exporte également à l’international. Au Québec notamment, où la problématique questionne et fracture un pays pourtant cité en exemple en matière de droits de l’Homme et de tolérance. Pourtant, le 1 décembre dernier, une partie de la très controversée loi n°62 portant sur la neutralité religieuse de l’État a été suspendue par Babak Barin, le juge de la Cour supérieure du Québec. C’est plus particulièrement la mise en place de l’article 10 de la loi adoptée le 18 octobre qui est marqué d’un sursis temporaire. Son contenu a été jugé trop ambigu par la Cour supérieure : les directives entourant les accommodements raisonnables de la loi n’étaient pas clairement définies.

Lire plus