Le tout premier festival international de la comédie et du cinéma s’invite à Lille du 27 au 30 septembre 2018. Un évènement très attendu dans la métropole qui promet d’allier dialogue, rencontre et rigolade à volonté, puisque le thème du festival n’est autre que « rire ensemble ! ». C’est donc autour des grands classiques de la comédie et dans une ambiance chaleureuse que les spectateurs sont attendus.

Tous les ans, dans les plus grandes villes du monde — ainsi que dans les plus petites et pendant une journée entière, la Gay Pride est l’événement à ne pas louper. Entre défilés de charts, concerts, costumes, ambiance de folie et, bien évidemment, une cause très importante à défendre, c’est la journée immanquable du mois de juin. Cette année, c’est en fin de mois qu’a eu lui la Marche des fiertés de Paris.

L’un des albums rap les plus attendus de l’année est sorti ce vendredi 15 juin 2018. Son auteur ? Le Belge Damso. Oui, Damso le misogyne, le vulgaire,  »C’lui qu’ta daronne traite de racaille ». Propulsé par son écriture sale, son univers sombre et profond et par Booba, le rappeur a sans doute acquis une notoriété auprès du grand public davantage par les critiques que par la musique (il devait en effet composer l’hymne du Mondial pour l’équipe de Belgique mais des associations féministes s’y sont vivement opposées poussant l’annulation de la diffusion du titre Humain). Lithopédion se veut pourtant être la suite d’Ipséité, son précédent album, dans la tentative de décrire son état psychologique, par rapport à la vie mais aussi par rapport au succès. C’est cette introspection rappée que nous proposons d’éclairer afin de dépasser les a priori sur le rap de Damso.