Ce sont sur ces mots – « La femme ne demande rien : elle exige » – que nous avons quitté Kernen, après l’avoir interviewée. Avec ce ton militant, qui n’a pas peur d’exprimer ce qui lui semble nécessaire, cette interview prit rapidement la forme d’un réel plaidoyer pour l’autonomie du sujet face au genre. Après deux années de classe préparatoire littéraire et étudiant actuellement les sciences politiques et le management public à Paris, Kernen a accepté de répondre à l’ensemble de nos questions et nous a proposé une vision singulière de l’état du féminisme et de la question du genre dans notre société.

Depuis quelques années, de plus en plus de migrants arrivent à Ouistreham, ville portuaire proche de Caen. Ces migrants ont souvent un objectif une fois arrivés à cette étape : l’Angleterre, leur eldorado. Toutefois, cet objectif est bien compliqué à atteindre. Nous avons interviewé, une personne qui héberge des migrants et elle nous a raconté son histoire.

Alors que l’euroscepticisme galope sur notre continent, il est de ces événements nous remémorant que l’Union Européenne ne se résume pas qu’à une affaire de politiques budgétaires et de gros sous. L’Europavox, c’est une volonté de ceux qui croient en une culture européenne et notamment musicale, loin des polémiques, plus proche des gens et de leurs préoccupations ; danser la musique, célébrer les jours chauds à Clermont Ferrand de ce jeudi 28 juin au dimanche 1er juillet.

Longtemps négligé, tant par le monde médiatique que par la sphère sportive elle-même, le football féminin en vient aujourd’hui à acquérir une reconnaissance certaine. Fort d’un combat centenaire, de son apogée dans les années 1920 à sa censure jusqu’en 1971, le football féminin est devenu terrain d’expression de la liberté des femmes.