Pour ce dernier numéro avant les vacances, le Portrait du Mois fête son grand retour au Halo Magazine. Notre volonté reste la même, mettre en lumière des talents bruts et promouvoir des initiatives particulièrement intéressantes. Si un retour en arrière a donc été opéré, celui souhaité par nos artistes du mois concerne la musique et vers une époque beaucoup plus lointaine : l’âge de pierre. Nous les avions découverts sur scène durant le festival Bebop à bord d’une péniche, rencontre avec le groupe de rock Back to the Stone Age.

L’attente commençait à être longue. Quatre ans après la sortie de The Marshall Mathers LP2, les fans s’impatientaient du retour d’Eminem. Connu pour ses textes engagés, le rappeur américain revient dans le monde de la musique avec un album aux sonorités pop-rock, marqué par de multiples collaborations ainsi que des textes introspectifs et travaillés. Malgré les avis mitigés des fans, ce nouvel opus ne manque pas de surprises.

Voici 7 raisons d’écouter « Revival », l’album de la maturité ?

Il fait partie de ces rappeurs au talent brut, Guizmo, de son vrai nom Lamine Diakité, est de retour en cette fin d’année dans un registre plus sombre : le sien. « Amicalement Vôtre » est un album solo de A jusqu’à Z, sans fausse note ni bémol. S’il s’est construit avec les autres, l’entourage notamment, c’est tout seul qu’il est le meilleur. Cette oeuvre-ci est pour moi celle de la renaissance, souillée de douleurs et maculé d’humanité.

Voici 7 raisons d’écouter « Amicalement Vôtre », un saut dans le vide sans se vautrer.

Encore inconnus du grand public, Jambinaï possède néanmoins une réputation certaine dans le milieu underground. Formés en 2011 à Séoul, ils ont arpenté la scène rock coréenne avant de jouer en Europe, où leur style particulier mêlant rock progressif et musique traditionnelle a interpellé. Ils ont ainsi joué au Hellfest le 17 juin 2016, jour de la parution de leur deuxième album A Hermitage. Nous avons pu les rencontrer avant leur concert aux Z’Éclectiques, l’occasion de mieux comprendre ce groupe inclassable.

Plutôt rare dans les médias, c’est avec une grande fierté que nous avons rencontré Frédo, l’Ogre chanteur de Barback, à l’occasion du premier concert Bebop. Au-delà du show particulièrement réussi et de l’ambiance incroyable suscitée au Palais des Congrès, c’est certainement la fidélité d’un public vieux de 20 ans qui demeurait frappant. Une juste récompense pour un groupe français qui n’a jamais plié, deux hommes et deux femmes qui n’ont jamais triché.

L’équipe du Halo Magazine était venue assister à la prestation de Ben Mazué, finalement nous n’avons eu d’yeux que pour lui : VoyoV jeune musicien nantais de 28 ans au CV déjà bien garni. Bassiste pour les groupes Rhum For Pauline, Pegase ou encore Elephanz, la carrière de Thibault Vanhooland a su évoluer et prendre une direction nouvelle et solitaire. Une véritable réussite tant sur le plan musical qu’esthétique pour ce garçon que nous avons pris plaisir à rencontrer.

5 ans après son dernier et apprécié album The Truth About Love, il était temps pour Pink de revenir sur le devant de la scène. C’est avec son septième album que la chanteuse fait son grand retour ; retour d’autant plus réussi que Beautiful Trauma se positionne n°1 au Billboard 200, le classement américain des ventes d’albums. Dans la continuité de ces chiffres et pour marquer le succès de son comeback, l’artiste a brisé le record du plus grand nombre d’albums vendus par une femme en 2017. Outre la réalité des chiffres et après plus de deux semaines d’écoute, voilà 6 raisons d’écouter le dernier album de Pink.