Internet, cet outil formidable qui nous donne un accès presque quasi illimité au reste du monde, a progressivement soumis chacune de nos habitudes à ses caractéristiques. Que ce soit pour le relationnel, le professionnel, l’information ou les connaissances, rien n’échappe à internet, même les vices les plus malsains qui empoisonnent l’humanité. Mais internet c’est aussi un pouvoir, et les militants l’utilisant comme une sorte de pupitre de conférence ouvert sur le monde l’ont bien compris.

A l’occasion d’une conférence sur l’impact des nouvelles technologies organisée par Amnesty International, l’idée de réagir face à ce vaste thème a germé petit à petit dans ma tête. Nul ne l’ignore désormais, nous sommes à l’aube d’importants bouleversements inhérents à cette nouvelle ère en transition : l’âge du numérique. Internet est sans conteste l’une des plus grandes avancées de ces dernières décennies et avec lui, vient irrémédiablement de nouveaux enjeux, des défis inédits.