Catégorie : Société

France Société

Féminisme et prostitution : violence ou indépendance ?

En décembre 2011, est déposée une première proposition de loi visant à pénaliser les clients de la prostitution, supposément censée permettre de renforcer la protection des victimes de l’exploitation sexuelle dans la traite des êtres humains et du proxénétisme. Après de vifs débats remettant en question l’efficacité d’une telle mesure, une nouvelle proposition de loi similaire déposée par des députés socialistes finit par être adoptée en avril 2016 par l’Assemblée Nationale, supprimant néanmoins le délit de racolage institué en 2013. Il soumettait potentiellement les prostitué-e-s à une peine d’emprisonnement d’une durée de deux mois et 3 750 euros d’amende.

Écologie Société

Écologie et monde de demain : artistes et influenceurs agissent

Vous aurez sûrement entendu parler de « l’affaire du siècle », ces dernières semaines. Il s’agit d’une pétition en ligne lancée le 18 décembre 2018 par différentes ONG pour soutenir un recours en justice contre l’Etat français pour « carence fautive » dans son action pour contenir le changement climatique. Ces dernières années, la planète a connu de nombreux phénomènes naturels très violents, comme les ouragans qui ont détruit une grande partie des îles Saint-Barthélémy et Saint-Martin l’année dernière. Le dérèglement climatique, qui provoque ces phénomènes, se fait ressentir notamment en France métropolitaine par quelques flocons de neige en plein mois de mai et des températures assez élevées pour des mois d’hiver. Pour certaines célébrités, comme Martin Solveig, DJ mondialement connu mais également producteur et compositeur, et les différents influenceurs sur Internet, il y a urgence.

Santé Société

7 jours dans la vie d’une femme : des alternatives aux protections périodiques industrielles sont possibles

De sa puberté jusqu’à sa ménopause, une femme a 520 fois ses règles, soit 13 fois par an. A l’échelle quotidienne, ce ne sont pas moins de 1447 protections périodiques utilisées par les femmes du monde entier. Au moment où je rédige cet article, ce sont déjà 24 174 200 000 protections qui sont en train d’être jetées dans l’environnement. Ces chiffres illustrent à quel point l’industrie des protections menstruelles est toxique. L’objectif n’est pas de blâmer la femme, seulement, des alternatives écologiques et pratiques existent pour réduire l’impact des protections jetables. Discrimination économique, risques, et possibilité de changer ses réflexes en s’informant et en déconstruisant les a priori concernant les protections alternatives.