L’édition 2018 de Roland Garros, le tournoi du grand chelem qui conclut la saison sur terre battue, ne semble avoir offert que très peu de surprises. Marqué par les éliminations rapides des joueurs français, l’élite tennistique mondiale a tenu son rang Porte d’Auteuil. La paire Herbert-Mahut a néanmoins remporté le titre en double homme après une finale maîtrisée (6-2/7-6). La belle réussite du duo français peine cependant à éclipser le manque de résultats en simple, chez les femmes comme chez les hommes. Retour sur ces deux semaines de compétition.

Longtemps négligé, tant par le monde médiatique que par la sphère sportive elle-même, le football féminin en vient aujourd’hui à acquérir une reconnaissance certaine. Fort d’un combat centenaire, de son apogée dans les années 1920 à sa censure jusqu’en 1971, le football féminin est devenu terrain d’expression de la liberté des femmes.

Les Jeux olympiques (JO) d’hiver ont été lancé le 9 février, à Pyeongchang en Corée du Sud, réunissant 93 pays pendant deux semaines. Jusqu’au 25 février, les nations vont s’affronter sur des épreuves diverses, permettant aux pays de renforcer leur rayonnement mondial. Parallèlement aux festivités, les Jeux prennent une dimension politico-diplomatique, entre le scandale de dopage russe et le rapprochement des deux Corées.

VIDÉO. ÉDITION SPÉCIALE. Forum Jeunes du Mans 2017

Ce week-end, une partie de l’équipe du Halo Magazine a fait le déplacement jusqu’au rendez-vous culturel de la jeunesse de la Ville du Mans : le Forum Jeunes. Les 22 et 23 septembre, nous avons donc pu assister aux différentes activités, représentations et actions qui y ont été présentées. Aujourd’hui nous vous proposons de revivre un instant ce forum, de notre point de vue.

Bien le bonjour ! Après un mois de vacances, Le Halo Magazine fait enfin sa rentrée ! Nous sommes le 6 septembre et il est grand temps de quitter son habit de légume et de remettre celui de citoyen cultivé et curieux ! Comme beaucoup, le mois d’août fut pour moi une période de détente et de tranquillité. Malgré le fait que j’ai décroché un certain moment, les fabuleuses applications de presse n’ont cessé de me ramener à la réalité. C’est pourquoi j’ai tout de même pu créer un lien timide avec l’actualité du mois d’août que je souhaite vous faire partager aujourd’hui. Après tout, on ne va pas comprendre grand-chose à ce qu’il se passe maintenant si on ne s’y intéresse pas.

À l’aune d’un premier tour d’élection présidentielle inédit mais non sans attente ni surprise, il y a des envies de départs et des recherches de l’inconnu. Il y a l’envie de faire de nouvelles rencontres, dans de nouvelles contrées, à l’affût de nouveaux horizons et de couchers de soleil plus beaux. Mais c’est sans rappeler que c’est partout dans le monde pareil ; quand le soleil se lève, il illume chacun d’entre nous, sans négliger la moindre personne, sans faire aucune distinction entre les hommes. Mais il paraît – en tout cas, c’est ce que l’on tente de nous faire croire – qu’il y a quand-même une différence qui doit s’établir. À peine j’écris ce mot « différence » que ce sont des inégalités qui se dessinent, classifiant les humains – ou plutôt ce qu’il en reste – en deux catégories : les « bons » et les « mauvais ». Vous comprendrez lesquels sont lesquels. Je vous le garantis, je ne parlerai pas de politique dans cet article, mais de sport. Car, paradoxalement, c’est l’une des dernières choses où l’on est encore tous dans le même camp. Même à courir après un ballon pendant 90 minutes ; parce qu’à la fin, on les échange entre adversaires humains. Je ne parlerai pas de politique dans cet article. Suffisamment pour dire que le soleil a beau briller partout, il fait tout de même malgré lui la distinction entre les éclairés et les illuminés…