Nouveaux costumes, nouvelles techniques, nouveaux méchants : les indestructibles reviennent. EN-FIN ! Le 4 juillet 2018, la famille en rouge et noire s’offre un comeback magistral sur grand écran. Pour ce deuxième volet tant attendu, le réalisateur Brad Bird réinvente Les Indestructibles y insérant ingrédients illustres et zestes de nouveautés. De quoi raviver nos souvenirs et nous donner l’eau à la bouche. Nostalgie, folie, rêverie, frénésie … Tout ça garanti !

L’histoire, on la connait tous. Les Ocean’s : brigands, malfrats, voleurs, farceurs, charmeurs, etc. La liste est longue. Inlassablement, à 11, 12, 13 peut-être 8 ; le frère ou la sœur, ils font « ce truc », « Leur Truc » : dérober. Toute en arabesque, plan élaboré avec finesse, Debbie Ocean prend la suite de son frère. Un tout nouveau braquage réalisé avec classe et distinction aux côtés de ses 7 acolytes.

Six ans après le succès de La Délicatesse, les deux frères Stéphane et David Foenkinos s’associent une seconde fois pour réaliser Jalouse, un film qui oscille entre comédie grinçante et suspense psychologique. Rassemblant notamment Karine Viard, Anne Dorval, Thibault de Montalembert ou encore Anaïs Demoustier, la comédie est centrée sur Nathalie Pêcheux, professeure de lettres divorcée qui, du jour au lendemain, passe de mère attentionnée à jalouse maladive. Si sa première cible est sa ravissante fille de 18 ans, Mathilde, danseuse classique, son champ d’action s’étend bientôt à ses amis, ses collègues, voire son voisinage. Jalouse, sortira en salle le 8 novembre ; l’occasion pour David Foenkinos de nous parler de son film.

Après avoir passé mon approfondissement BAFA au sein des CEMEA (Centre d’Entrainement aux Méthodes d’Éducation Active), et après avoir visionné le film qu’ils ont réalisé sur leurs valeurs, je me suis dit qu’il serait bien de vous faire découvrir, à vous, ce qu’est l’éducation active et populaire et en quoi elle est intéressante.